ABASSADE, Élise

Doctorante en histoire
Contact

Structures de rattachement

 

Thèse
Le communisme au féminin en Tunisie des années 1920 aux années 1960
Directrice : Emmanuelle Sibeud | université Paris 8, IDHES

Domaines de recherche de l’IDHES
Domaine 2 : SAVOIRS. Capacités, formations, innovations
- Savoirs décoloniaux

 

PUBLICATIONS
- Abassade Élise, « L’Union des femmes de Tunisie et l’Union des jeunes filles de Tunisie, 1944-1957. Deux associations féminines et communistes ? », Monde(s), 2015/2, n° 8, p. 197-216. DOI : 10.3917/mond1.152.0197.

COMMUNICATIONS
- Abassade Élise, « Le mouvement communiste de Tunisie  : un lieu de transgression de l’ordre colonial  ? (1939-1956) », journée « Passage(s) et transgression(s) », ED Pratiques et théories du sens (ED 31), Saint-Denis, université Paris 8, 15 mai 2018.
- Abassade Élise, « Féminité, anticolonialisme, indépendance nationale au travers de l’étude de deux journaux féminins communistes en Tunisie (1944-1946) », colloque « Genre et nations partitionnées », Paris, EHESS, 15 décembre 2017.

AYITEBE MENGOME, Phalonne Elda

Doctorante en histoire
Contact

Structures de rattachement

 

THÈSE

Histoire de la fonction présidentielle au Gabon : de la construction par les médias, à la conception de l’image d’une nouvelle institution de 1960 à nos jours.
Directrice : Emmanuelle Sibeud | université Paris 8, IDHES

Résumé

La fonction présidentielle au Gabon est une institution récente, née avec l’indépendance en 1960. La nouvelle constitution adoptée le 25 novembre 1960 après celle du 10 février 1959 prévoit un président à la tête du pays, élu par un collège électoral comprenant les membres de l’Assemblée Nationale et les membres élus des collectivités territoriales.
Ainsi, la construction d’une image est un enjeu primordial. Il s’agit de façonner et de perfectionner la fonction présidentielle de manière à être crédible auprès des populations. Les différents présidents que le Gabon a connus depuis 1960 ont adopté plusieurs stratégies pour atteindre leurs objectifs, en multipliant les contacts avec les populations par les déplacements sur le terrain, les multiples voyages dans différentes provinces, la diffusion de leurs images par tous les moyens qui se présentent et principalement par les médias. Comment les présidents qui se sont succédés en république gabonaise depuis 1960 ont-ils mis en scène leur image et celle de leur fonction ? Comment se servent-ils des médias ? A qui s’adressent-ils ? Quelles sont les réactions des populations à ces mises en scène et à ces campagnes de propagande ? La question de la représentation de l’institution présidentielle et de la réception de cette mise en scène par les populations gabonaises reste à ce jour peu abordée dans son ensemble. Aucun travail de recherche documentaire et sur le terrain visant à couvrir cette vaste thématique et à répondre aux multiples questions qu’elle comporte n’a été réalisé. Il existe pourtant des archives permettant d’étudier cette question. Nous voulons utiliser toute la matière à notre disposition pour étudier cette problématique.

Mots clés
Histoire politique et culturelle du Gabon, Histoire des médias

 

Thématiques de recherche

- pré-colonial
- post-colonial
- histoire culturelle
- histoire politique
- histoire des médias

 

Domaines de recherche de l’IDHES
Domaine 2. SAVOIRS. Capacités, formation, innovations
- Des savoirs experts aux représentations
- Savoirs décoloniaux

Dynamiques
- Échelles d’action, de perception, de représentation
- Inégalités
- Action publique

 

FOUTRIER, Guillaume

Doctorant en histoire

Contact

 

Structures de rattachement

 

Thèse
L’ordre du Commerce. Institutions et modes de régulation de l’économie à Rouen (XVIIe siècle - début XIXe siècle)
Directeur : Philippe Minard | université Paris 8, EHESS ; IDHES

PUBLICATIONS

- Foutrier Guillaume, « Juges-consuls, courtiers et banquiers. La construction du marché monétaire à Rouen au XVIIIe siècle », in Vincent Demont, Matthieu Scherman et Anne Wegener Sleeswijk (dir.), Le pouvoir des courtiers : univers marchand et acteurs du courtage en Europe (XIVe-XVIIIe siècle), Paris : Rue d’Ulm, 2018.
- Foutrier Guillaume, « L’argent dans l’enclos du Commerce  : courtiers et agents de change à la Bourse de Rouen (XVIIe-XVIIIe siècles) », Revue d’histoire moderne et contemporaine, nᵒ 63‑1, 12 juillet 2016, p. 110‑147.
- Foutrier Guillaume, « [Compte rendu d’ouvrage] Matthieu De Oliveira, Les routes de l’argent. Réseaux et flux financiers de Paris à Hambourg (1789-1815), Paris, CHEFF, 2011, 543 p., ISBN 978-2-11-097518-8 », Revue d’histoire moderne et contemporaine, nᵒ 59‑3, 27 novembre 2012, p. 185‑187.

 

COMMUNICATIONS

- Foutrier Guillaume, « Monnaie et Révolution  : le bond en avant  ? L’institution publique du marché monétaire à Rouen de la Caisse patriotique à la Banque de Rouen », colloque « Les dynamiques économiques de la Révolution française », Paris, CNAM, 7 juin 2018.
- Foutrier Guillaume, « Un lobby marchand au XVIIIe siècle : les merciers de Rouen », colloque « Monopolising the Common Good. Commercial Lobbying and Political Economy in Europe, ca. 1650–1850 », Paris, Institut historique allemand, 8 mars 2018.
- Foutrier Guillaume, « L’attribution du travail aux uns et du trafic aux autres, tel est l’ordre du Commerce  : enjeux et réalités de la séparation du commerce et de la fabrique dans le système corporatif (Rouen, XVIIe-XVIIIe siècles) », journée « Le corporatisme des marchands. Fonctions et mutations du commerce incorporé en Europe occidentale (fin XVIIe – début XIXe siècle) », Paris, EHESS, 19 septembre 2017.
- Foutrier Guillaume, « Conflits du travail et rivalités corporatives autour du travail à domicile à Rouen et dans sa région au XVIIIe siècle », 6e école d’été d’histoire économique « L’organisation du travail aux époques médiévale et moderne  », Suse (Italie), 28 août 2017.
- Foutrier Guillaume, « La question de la signature, de la confiance et des relations de crédit sur le marché de l’escompte à Rouen au XVIIIe siècle », 5e séminaire du programme ANR Fiduciae, Paris, Sciences Po, 22 juin 2017.
- Foutrier Guillaume, « État, capitalisme, privilèges et corporatisme à Rouen (1700-1850) », séminaire « État, travail et société. France, Angleterre et colonies, XVIIIe-XIXe siècles », Paris, ENS, 9 décembre 2016.
- Foutrier Guillaume, « Devenir mercier à Rouen au XVIIIe siècle : logiques d’incorporation et motifs d’appartenance », in Fanny Cosandey, Robert Descimon, Elie Haddad et Mathieu Marraud (org.), séminaire « Société et pouvoir en France à l’époque moderne », Paris, EHESS, CRH, 2 décembre 2016.
- Foutrier Guillaume, « Les institutions de l’économie à Rouen (fin XVIIe siècle – milieu XIXe siècle », in Dominique Margairaz (org.), séminaire « Économies et sociétés pré-industrielles », Paris, Université Paris I Panthéon Sorbonne, IDHES, 24 février 2016.
- Foutrier Guillaume, « Proto-industrie, identités et conflictualités corporatives (Rouen et sa région, XVIIIe siècle) », in Philippe Minard (org.), « État, travail et société aux XVIIIe et XIXe siècles (Angleterre, France et monde atlantique », Paris, EHESS, IDHES, 20 mars 2015.
- Foutrier Guillaume, « Pouvoir du Commerce et pouvoir des courtiers : l’ordre cambiaire à Rouen de l’Ancien Régime à la Révolution », in Matthieu Scherman, Anne Wegener-Sleeswijk et Vincent Demont (org.), colloque « Le pouvoir des courtiers », Université Paris 10, Centre d’histoire sociale et culturelle de l’Occident, 26 septembre 2014.
- Foutrier Guillaume, « Les merciers de Rouen au XVIIIe siècle », in Philippe Minard (org.), séminaire « État, travail et société au XVIIIe et XIXe siècle (Angleterre, France et monde atlantique) », Paris, EHESS, IDHE, 6 mai 2011.

 

 

LE BOZEC, Tristan

Doctorant en histoire
Contact

Structures de rattachement

 

Thèse
Théorie et pratique du gouvernement colonial : les îles du Vent dans l’empire français au XVIIIe siècle
Directeur : Philippe Minard | université Paris 8, EHESS ; IDHES

Domaines de recherche de l’IDHES
Domaine 2. SAVOIRS. Capacités, formation, innovations

Dynamiques
- Action publique

 

COMMUNICATIONS

- Le Bozec Tristan, « Le gouvernement des populations coloniales  : La Martinique au XVIIIe siècle », séminaire « État, travail et propriété (Angleterre, France et colonies, XVIIIe-XIXe siècle) », Paris, ENS, 5 février 2018.

OKALA TSALA, Silvère Ulrie

Doctorante en histoire
Contact

 

Structures de rattachement

 

THÈSE
La politique camerounaise de recherche et de vulgarisation agricole depuis 1960
Directrice : Emmanuelle Sibeud | université Paris 8, IDHES

 

Thématiques de recherche
- politique de recherche
- agriculture
- vulgarisation

Domaines de recherche de l’IDHES
Domaine 2. SAVOIRS. Capacités, formation, innovations
- Des savoirs experts aux représentations
- Savoirs décoloniaux

Domaine 3. CAPITAUX. Monnaies, finances, financement

Dynamiques
- Échelles d’action, de perception, de représentation
- Action publique

 

COMMUNICATIONS
- Okala Tsala Silvère Ulrie, « La coopération sino-camerounaise à l’épreuve de la vulgarisation des salons des machines de transformation et d’emballages des produits agricoles à « moindre coût » : enjeux et perspectives », colloque international « La Chine en Afrique : quelle coopération agricole pour quelle sécurité alimentaire ?  », Lomé,3-5 octobre 2017.
- Okala Tsala Silvère Ulrie et Medza Julien, « L’insertion socio-professionnelle de la jeunesse à l’épreuve de la construction du sentiment national au Cameroun : cas du village pionnier d’Obala (1963-1973) », colloque « Décolonisation et enjeux post-coloniaux de l’enfance et de la jeunesse 1945-1980 », université d’Angers, 27-28 juin 2018.
- Okala Tsala Silvère Ulrie, « La technostructure scientifique coloniale : entre héritage et efficacité au cameroun indépendant », 4e rencontres des Jeunes Chercheurs en études africaines (JCEA), Marseille, 9-12 juillet 2018.

PINEAU, François

Doctorant contractuel en histoire

Contact

 

Structures de rattachement

 

Thèse

Travail et surbordination dans les villes manufacturières (1750-1830, France du Nord et Belgique)
Philippe Minard | université Paris 8, EHESS ; IDHES

 

Thématiques de recherche
- XVIIIe-XIXe siècles, France, Belgique
- Histoire du travail (rapports sociaux de production, négociations, conflits)
- Histoire socio-juridique de la subordination au travail
- Histoire sociale de la première industrialisation

 

Domaines de recherche et dynamiques de l’IDHES
Domaine 1. TRAVAIL. Entreprises, professions, professionnalisation
- Régulation des relations de travail : dynamiques institutionnelles et spatiales
- Espaces de travail et mobilités professionnelles

Dynamiques :
- Échelles d’action, de perception, de représentation

STEMMELIN, Margo

Doctorante en histoire
Contact

 

Structures de rattachement

 

THÈSE

Alger, capitale orientaliste ? Vie intellectuelle et culturelle en Algérie coloniale au prisme de la correspondance de René Basset, 1880-1914
Directrice de thèse : Emmanuelle Sibeud | université Paris 8, IDHE.S

 

Résumé
À la croisée de l’histoire coloniale, de l’histoire culturelle et de l’histoire des intellectuels et des savoirs, notamment de l’orientalisme savant, cette thèse a pour objet la vie intellectuelle et culturelle de la société coloniale algérienne, étudiée à travers le prisme de la communauté d’orientalistes constituée par et autour de l’arabisant et berbérisant René Basset (1855-1924), dans l’Algérie coloniale de 1880 à la Première Guerre mondiale. Ce sujet s’intéresse ainsi aux effets de la situation coloniale sur la fabrique des savoirs orientalistes ; étudie les rapports entre vie intellectuelle coloniale et vie intellectuelle métropolitaine depuis les colonies ; analyse, grâce à une approche transnationale, la coopération scientifique entre savants français et musulmans en poste à Alger avec leurs homologues européens, au moment de la nationalisation accélérée des sociétés européennes.

Directeur de l’École des Lettres depuis 1894, René Basset porte cette institution au statut d’Université en 1910, et devient le premier doyen de la première université d’Afrique du Nord. Développant un réseau d’orientalistes algériens, il est un acteur important de la vie savante et universitaire locale, mais également internationale. Élu rédacteur en chef de la version française de l’Encyclopédie de l’Islam en 1906, il avait auparavant présidé en 1905 le XIVe Congrès international des Orientalistes à Alger : premier congrès de ce type à se tenir en dehors du sol européen, cet événement majeur avait mobilisé l’élite locale dans le but d’imposer Alger comme capitale culturelle susceptible de rivaliser avec les capitales savantes européennes.

Réunie au sein du fonds Basset (EHESS, 2015) la correspondance abondante de René Basset s’accompagne d’un vaste ensemble d’archives susceptibles qui renseigne sur le développement, l’organisation et l’expansion de la vie intellectuelle et les pratiques culturelles des sociétés coloniales en Algérie autour de l’École des Lettres et de l’Université d’Alger. Jusqu’ici inexploité, ce fonds d’archives me permettra de contribuer à l’histoire culturelle des empires coloniaux, tout en participant à l’intérêt grandissant pour une histoire de l’Algérie dans le long XIXe siècle.

 

Mots clés
Algérie ; empires coloniaux ; études post-coloniales ; histoire culturelle ; histoire intellectuelle ; orientalisme ; histoire transnationale ; congrès ; capitale ; ville coloniale

 

Thématiques de recherche
- Histoire impériale
- Fabrique et production des savoirs en situation coloniale (XIXe-XXe siècle)
- Histoire des intellectuels

 

Domaines de recherche de l’IDHE.S
- Domaine 1. TRAVAIL. Entreprises, professions, professionnalisation
Espaces de travail et mobilités professionnelles

- Domaine 2. SAVOIRS. Capacités, formation, innovations
La construction critique des savoirs

- Des savoirs experts aux représentations
- Savoirs décoloniaux

 

COMMUNICATIONS
- STEMMELIN Margo, « Une Internationale Orientaliste ? Les réseaux de René Basset », 2e Congrès du Groupement International du GIS Moyen-Orient et Mondes Musulmans, atelier "L’orientalisme en train de se faire" (responsables : Augustin Jomier et Emmanuel Szurek), Paris, Inalco, 7 juillet 2017.

SEYFRIED, Renaud

Doctorant contractuel en histoire

Contact

 

Structures de rattachement

 

THÈSE

Les coutumes ouvrières à l’épreuve de l’industrialisation, La répression des vols de déchets textiles en France et en Angleterre (1700-1830)
Directeur : Philippe Minard | université Paris 8, EHESS ; IDHE.S

Résumé
Le sujet de cette thèse est d’étudier un ensemble de conflits récurrents dans les fabriques textiles, de France et d’Angleterre au cours d’un long XVIIIe siècle, à propos d’ouvriers à domicile accusés par leurs employeurs de vols de matières premières. Pour ces manufacturiers, les appropriations, que leurs ouvriers opèrent sur les matières confiées pour être travaillées relèvent du vol et du crime. Pour les ouvriers pourtant, cette récupération s’ancre dans un droit d’usage sur la matière travaillée, qui porte notamment sur les déchets de fabrication.
Deux enjeux essentiels sont au cœur de cette étude. On s’intéresse d’abord à la pratique comme relevant d’une coutume, dont il faut comprendre les frontières, l’usage et la légitimation. Cette coutume fait l’objet d’une répression, dont on cherche à saisir les modalités et la chronologie, qui tend vers la mise en place d’un nouveau mode de régulation des rapports de travail par la monétarisation du salaire. Un deuxième enjeu est celui du rôle de la matière première dans un rapport de travail de type marchand, marqué par un très faible contrôle direct de la fabrication alors même que s’opère une concentration grandissante de la production entre les mains de quelques « marchands-fabricants ». Dans ces conditions, les fibres sont au cœur de la relation de travail. Parallèlement, le contrôle des matières premières et des produits semi-finis est, pour les différents groupes sociaux qui composent ces manufactures, crucial et disputé.
On étudie cet usage et sa répression dans les centres manufacturiers français (Lyon, Champagne, Normandie) et anglais (Spitalfields, Yorkshire et Lancashire) à partir des abondantes sources produites tant par les tribunaux que par les administrations et les manufacturiers. Il s’agit de comparer la France et l’Angleterre, ainsi que - dans les deux pays - trois types de fibres autour desquels s’organisent trois secteurs industriels : la laine, la soie, le coton.

 

Thématiques de recherche

- XVIIIe-XIXe siècles, France et Angleterre
- Histoire de la première industrialisation
- Histoire du travail (rapports sociaux de production, conflits, régulation)
- Histoire des usages sociaux et économiques du droit (coutume, propriété, criminalité)

 

Domaines de recherche et dynamiques de l’IDHE.S
- Domaine 1. TRAVAIL. Entreprises, professions, professionnalisation
Régulation des relations de travail : dynamiques institutionnelles et spatiales
Espaces de travail et mobilités professionnelles

Dynamiques
- Échelles d’action, de perception, de représentation
- Inégalités
- Action publique

 

COMMUNICATIONS
- Seyfried Renaud, « Les appropriations ouvrières dans la draperie rémoise : les enjeux d’un conflit dans la régulation des rapports de travail, XVIIIe-XIXe siècles », in Anne Conchon et Philippe Minard (org.), séminaire « État, travail et propriété (Angleterre, France, et colonies, XVIIIe-XIXe siècles) », Paris, ENS, 11 décembre 2017.

VAILLANT, Marion

Doctorante en histoire
Contact

Structures de rattachement

Thèse
Vols et voleurs à Londres au XVIIIe siècle
Directeur : Philippe Minard | université Paris 8, EHESS ; IDHES

Domaines de recherche de l’IDHES
Domaine 2. SAVOIRS. Capacités, formation, innovations

PUBLICATIONS
Vaillant Marion, « La foule des pauvres à Londres au XVIIIe siècle : une nouvelle histoire par en bas », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 2013/3, n° 60-3, p. 137-150. DOI : 10.3917/rhmc.603.0137.