STEMMELIN, Margo

Doctorante en histoire
Contact

 

Structures de rattachement

 

THÈSE

Alger, capitale orientaliste ? Vie intellectuelle et culturelle en Algérie coloniale au prisme de la correspondance de René Basset, 1880-1914
Directrice de thèse : Emmanuelle Sibeud | université Paris 8, IDHE.S

 

Résumé
À la croisée de l’histoire coloniale, de l’histoire culturelle et de l’histoire des intellectuels et des savoirs, notamment de l’orientalisme savant, cette thèse a pour objet la vie intellectuelle et culturelle de la société coloniale algérienne, étudiée à travers le prisme de la communauté d’orientalistes constituée par et autour de l’arabisant et berbérisant René Basset (1855-1924), dans l’Algérie coloniale de 1880 à la Première Guerre mondiale. Ce sujet s’intéresse ainsi aux effets de la situation coloniale sur la fabrique des savoirs orientalistes ; étudie les rapports entre vie intellectuelle coloniale et vie intellectuelle métropolitaine depuis les colonies ; analyse, grâce à une approche transnationale, la coopération scientifique entre savants français et musulmans en poste à Alger avec leurs homologues européens, au moment de la nationalisation accélérée des sociétés européennes.

Directeur de l’École des Lettres depuis 1894, René Basset porte cette institution au statut d’Université en 1910, et devient le premier doyen de la première université d’Afrique du Nord. Développant un réseau d’orientalistes algériens, il est un acteur important de la vie savante et universitaire locale, mais également internationale. Élu rédacteur en chef de la version française de l’Encyclopédie de l’Islam en 1906, il avait auparavant présidé en 1905 le XIVe Congrès international des Orientalistes à Alger : premier congrès de ce type à se tenir en dehors du sol européen, cet événement majeur avait mobilisé l’élite locale dans le but d’imposer Alger comme capitale culturelle susceptible de rivaliser avec les capitales savantes européennes.

Réunie au sein du fonds Basset (EHESS, 2015) la correspondance abondante de René Basset s’accompagne d’un vaste ensemble d’archives susceptibles qui renseigne sur le développement, l’organisation et l’expansion de la vie intellectuelle et les pratiques culturelles des sociétés coloniales en Algérie autour de l’École des Lettres et de l’Université d’Alger. Jusqu’ici inexploité, ce fonds d’archives me permettra de contribuer à l’histoire culturelle des empires coloniaux, tout en participant à l’intérêt grandissant pour une histoire de l’Algérie dans le long XIXe siècle.

 

Mots clés
Algérie ; empires coloniaux ; études post-coloniales ; histoire culturelle ; histoire intellectuelle ; orientalisme ; histoire transnationale ; congrès ; capitale ; ville coloniale

 

Thématiques de recherche
- Histoire impériale
- Fabrique et production des savoirs en situation coloniale (XIXe-XXe siècle)
- Histoire des intellectuels

 

Domaines de recherche de l’IDHE.S
- Domaine 1. TRAVAIL. Entreprises, professions, professionnalisation
Espaces de travail et mobilités professionnelles

- Domaine 2. SAVOIRS. Capacités, formation, innovations
La construction critique des savoirs

- Des savoirs experts aux représentations
- Savoirs décoloniaux

 

COMMUNICATIONS
- STEMMELIN Margo, « Une Internationale Orientaliste ? Les réseaux de René Basset », 2e Congrès du Groupement International du GIS Moyen-Orient et Mondes Musulmans, atelier "L’orientalisme en train de se faire" (responsables : Augustin Jomier et Emmanuel Szurek), Paris, Inalco, 7 juillet 2017.