Cultures d’empires, 2015


Échanges et affrontements culturels en situation coloniale

Romain BERTRAND
Hélène BLAIS
Emmanuelle SIBEUD (dir.)

2015

Karthala
ISBN : 9782811114015
298 p.

 

Aujourd’hui, chacun s’accorde à reconnaître l’importance de la dimension culturelle du fait colonial ou impérial, aussi bien dans les sociétés colonisées que dans les métropoles colonisatrices. Aucune d’entre elles n’est sortie indemne de la conquête ni de l’occupation. Mais cette réévaluation des enjeux culturels du fait colonial a trop souvent donné lieu à une vision figée et univoque de la domination. Les réquisitoires contre la persistance supposée d’une culture coloniale générique et globale l’ont ainsi emporté sur l’analyse des pratiques et des usages culturels en situation coloniale.

Au fil de onze études de cas conduites dans des sociétés d’Afrique de l’Ouest, d’Asie du Sud-Est, du Maghreb et d’Océanie, entre les XVIIe et XXe siècles, cet ouvrage invite à redéfinir les cultures d’empires comme des formations historiques parfois fugaces, produites par une diversité d’acteurs occupant des positions sociales très différentes, et puisant dans de multiples répertoires de pratiques et de représentations. C’est bien de cette pluralité des initiatives et des transactions culturelles en situation coloniale que procèdent l’hétérogénéité et la contingence des cultures d’empires.

Romain Bertrand est directeur de recherche à la Fondation nationale des sciences politiques. Il a notamment publié État colonial, noblesse et nationalisme à Java : la Tradition parfaite (Karthala, 2005) et L’Histoire à parts égales. Récits d’une rencontre Orient-Occident (Le Seuil, 2011).

Hélène Blais est maître de conférences en histoire à l’université de Paris Ouest-Nanterre et membre de l’IDHES. Elle a notamment publié Voyage au grand Océan. Géographie du Pacifique et colonisation, 1815-1845 (CTHS, 2005) et Mirages de la carte. L’invention de l’Algérie coloniale (Fayard, 2014).

Emmanuelle Sibeud est maître de conférences en histoire à l’université Paris- VIII et membre de l’IDHES. Elle a notamment publié Une Science impériale pour l’Afrique ? La construction des savoirs africanistes en France, 1878-1930 (Éditions de l’EHESS, 2002).

Ont également participé à cet ouvrage : Chikouna Cissé, Dominique Connan, Morgan Corriou, Adrien Delmas, François Dumasy, Clémentine Gutron, Caroline Herbelin, Jan C. Jansen, Miho Matsunuma, M’hamed Oualdi, Benoît Trépied.

Consulter la table des matières